BILAN Fête des SEMENCES LIBREMENT REPRODUCTIBLES DU 14 avril 2019 à PARNAY (49730)

 EN PARTENARIAT AVEC

  •  LE CONSEIL MUNICIPAL DE PARNAY (autorisation organisation de la fête dans le village)
  • COMITE DES FETES de PARNAY (prêt tables et bancs)
  • LA COMMUNE DE TURQUANT (prêt de 6 barnums)
  • LE PNR (prêt de toilettes sèches)
  • L’ASSOCIATION ASPIRE (prêt d’un camion)
  • TERRE DE PIXEL (création graphique gracieuse de l’affiche et des prospectus)
  • L’ASSOCIATION LIGERIENS DE CŒUR (mise à dispo d’un porteur de projet)

Nous organisons le dimanche 14 avril 2019 à Parnay 49730 de 10h à 19h (entrée et participation libre), la première fête des semences librement reproductibles.

Instaurer ce rendez-vous annuel dans notre région correspond à une réalité actuelle de l'économie locale. Depuis des générations chaque paysan, chaque jardinier, chaque semencier mais aussi chaque mangeur est concerné pleinement par la semence du produit qu'il cultive où qu'il mange.

Au programme 2 conférences et 1 débat sur les thèmes: « La perte d'autonomie semencière des paysans européens est réelle mais ce n'est pas une fatalité », «Comment les entreprises de l'agrochimie veulent remplir nos assiettes de nouveaux OGM non étiquetés ni évalués et breveter tout ce qui vit sur terre », « Semences paysannes : une arme face au changement climatique et la primauté des droits des agriculteurs  de conserver, utiliser, échanger et vendre leurs semences »

MATIN

  • 1ère conférence avec Valentin et Jean-Pierre de 10h à 11h30  La perte d'autonomie semencière.......

APRES-MIDI

  • 2e conférence avec Guy de 14h30 à 16h00 Comment les entreprises de l’agrochimie.....

  • Le débat avec Marie-Noëlle de 17h00 à 18h30 La primauté des droits des agriculteurs... Semences paysannes : une arme…….

En parallèle fonctionneront des ateliers tenus par des jardiniers amateurs, des entreprises engagées dans la défense de l'environnement et de la biodiversité, des associations comme les coquelicots, des semenciers comme GERMINANCE. Des particuliers désireux de partager leur savoir faire pour fabriquer leur produits d’entretien sans chimie. Pour la convivialité, la buvette des Ligériens de cœur sera ouverte de 10h à 19h

Notre but : faire dialoguer les professionnels avec les jardiniers amateurs et les mangeurs,  informer les participants, dans une ambiance festive et conviviale (dans l'esprit des fêtes des semences au Québec). Depuis plusieurs décennies, l'érosion de la biodiversité cultivée est considérable. Nous voulons montrer dans cette fête  que les alternatives sont possibles et déjà bien existantes en France et à travers le monde.

LES INTERVENANTS

Des paysans ayant des  responsabilités internationales (FAO, TIRPAA, LVC, AVSF, IRAM, ....).

- Valentin BEAUVAL (Retraité après avoir été agriculteur de 1981 à fin 2009 en GAEC dans le Saumurois (système grandes cultures/diverses semences) et ex membre de 2 coopératives agricoles et d’une CUMA. Consultant en PVD de 1981 à 2010 (missions pour des ONG, l’AFD, le FFEM et d’autres bailleurs). Vacations de formation en France (ESA Angers, INH, etc…). Membre de plusieurs organismes internationaux et associations de solidarité : Via Campesina, AVSF, IRAM, Inter Réseaux développement rural

-  Jean-Pierre LEBRUN (maraicher bio à la retraite), membre du Réseau des semences paysannes pour la Confédération paysanne, représente la Confédération paysanne à la FRB (Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité)

- Guy Kastler (membre de la Confédération Paysanne, délégué de La Via Campesina dans de nombreuses instances de négociations internationales concernant les semences; membre fondateur puis délégué général du Réseau Semences Paysannes jusqu'en 2015; chargé de mission de Nature & Progrès de 1999 à 2005. D'abord ouvrier agricole, il s'est installé dans le sud de l'Hérault en 1983 comme « paysan », pour produire du vin puis des fromages de brebis ; aujourd'hui retraité, il Intervient à de nombreux colloques, débats et autres conférences en France et ailleurs, il y défend la possibilité d'autres modèles agricoles, en faveur de la biodiversité, de la santé humaine et des paysanneries)

Une journaliste

- Marie-Noëlle BERTRAND est cheffe de la rubrique Planète de l'Humanité. En 2003 elle a participé à l’expédition papoue 2003 pour une étude sur le fonctionnement hydrogéologique d’une partie du plateau de la Bairaman dans les montagnes Nakanaï au centre de l’île de Nouvelle-Bretagne. En 2015 reportage sur la suppression des quotas laitiers laissant grands ouverts les vannes de la production européenne. .et à couvert la COP21. En 2017 a fait des reportages au Brésil sur les paysans sans terre, en mars 2018 article sur la déforestation et l’érosion de la biodiversité des forêts dans le monde

Laissez un commentaire